Tous les types de soutiens-gorge pour femme sont à l'affiche dans cette sélection. Des jeunes marques comme des références haut de gamme, toutes spécialistes de la lingerie et de la mode féminine, proposent des sous-vêtements adaptés à toutes les morphologies. Il ne reste qu'à faire un choix en phase avec son style et ses mensurations.

Choisir son soutien-gorge pour femme

Vous avez une poitrine généreuse ? Il faut avant tout privilégier le maintien,avec des armatures, des corbeilles, des balconnets ou des bretelles. S'il est souvent admis que le push-up soit le soutien-gorge idéal pour les fortes poitrines, les versions à effet ampliforme conviennent en fait à toutes les morphologies. Surtout, elles ont cette capacité d'arrondir les seins, dont la forme est naturellement conique. Ainsi, pour avoir un joli galbe, les silhouettes en O leur préfèrent un minimiseur. Pour porter une robe ou un top moulant, on adoptera un soutien-gorge dit invisible - c'est-à-dire dépourvu de coutures apparentes sur les bonnets - ou une version à corbeille qui dégage le haut de la poitrine afin de prolonger le décolleté.

Des soutiens-gorge dans tous leurs états

Les bretelles amovibles ne permettent pas seulement de porter harmonieusement une robe bustier ou un top asymétrique. L'été, elles ne laissent pas de traces de bronzage disgracieuses, en plus de libérer les omoplates et de préserver la liberté de mouvement. Dans ce registre, les soutiens-gorge de sport, les brassières et les bandeaux sont des modèles de confort. Façon brassière, leur maintien associé à leur maille respirante est tout ce qu'il y a de plus appréciable pendant le sport. Afin de se mettre en valeur et apporter du volume à leurs épaules, les silhouettes en V retireront ainsi volontiers les bretelles.

Pages associées

Comment bien choisir son soutien-gorge ?

Bandeau, push-up, corbeille... Il est parfois difficile de faire un choix !

Le plus dur est bien souvent de trouver celui qui nous fera une poitrine de rêve.

Pour bien choisir son soutien-gorge, il faut avant tout connaître sa taille. Il n’y a rien de pire et de plus inconfortable qu’un soutien-gorge trop petit ou trop grand. Pour cela, deux mesures sont indispensables: le tour de poitrine et le tour de dos. Pour prendre votre tour de poitrine, munissez-vous d’un mètre-ruban, tenez-vous droite et faite-le passez sous vos aisselles et sur vos omoplates pour arriver sur la pointe des seins. Pour le tour de dos, renouvelez l’opération en faisant passer cette fois-ci le mètre sous vos seins. La différence entre les deux mesures, vous donnera votre taille de bonnet.

Pour les petites poitrines, plusieurs cas de figure se présentent. Celles qui veulent avoir un décolleté de rêve pourront miser sur le célèbre push-up qui leur fera gagner du volume. Pour celles qui assument pleinement leur petite poitrine, les triangles et bandeaux seront leurs meilleurs alliés. Ils iront parfaitement en-dessous d’un petit top ou chemisier transparent.

Celles qui font un bonnet B (ou plus) auront le choix entre plusieurs formes de soutiens-gorge. Pour avoir un décolleté sexy, les corbeilles tout comme les balconnets seront idéals ! Mais le plus important pour bien choisir son soutien-gorge quand on a une poitrine dîte “moyenne” est surtout d’adapter sa lingerie aux vêtements que l’on porte. Les corbeilles seront, par exemple, parfaits sous une robe bustier ou un top à décolleté rond.

Les poitrines généreuses ont avant tout besoin de maintien. Pour cela, il faudra choisir un soutien-gorge emboîtant à armatures et avec des bretelles épaisses qui offrira un joli galbe aux seins et mettra parfaitement en valeur le décolleté. Pendant longtemps, les soutiens-gorge pour poitrine généreuse ont eu la réputation de ne pas être les plus glamour, mais aujourd’hui, les marques proposent des modèles sexy et raffinés à souhait !